Rider·e : des engagements indispensables dans la pratique de nos métiers: écologie, environnement, égalité !

Fév 12, 2023

Dans le langage courant du spectacle vivant de la musique, le rider est usuellement un document transmis par l’entourage d’un groupe de musique à la salle de spectacle qui l’accueille et qui liste toutes les exigences et besoins techniques à satisfaire lors d’un concert. Mais plus récemment est apparu dans notre vocabulaire, “rider·e”, qui vient bouleverser notre bonne vieille conception du rider ! Avec rider·e on ne parle pas seulement du nombre de micros nécessaires, du plan de scène, des besoins en boissons et autres friandises souhaitées par les groupes, mais davantage d’égalité, et d’environnement ! Une mutation ! Piloté par Bi:Pole, impulsé avec ActRight, Arty Farty et le Cabinet Jouclard Avocats, Rider·e a pour objectif de responsabiliser les structures sur les inégalités de genres et les enjeux écologiques dans le secteur de la culture et de la musique. Mais Rider·e c’est quoi ? C’est un outil protéiforme, une plateforme en ligne qui propose une charte signée aujourd’hui par plus de 125 structures, un label pour les contrats artistiques et techniques et une boîte à outils !

Rencontre avec Aurélie Berducat, référente du projet au sein de Bi:Pole qui nous en dit un peu plus sur Rider·e !

Entretien avec Aurélie Berducat

Les ambitions de Rider·e en trois mots qui vous ressemblent ?

« Un projet participatif : » : c’est un travail collectif avec les signataires depuis la récolte des problématiques rencontrées, jusqu’aux solutions à y apporteret maintenant aux outils à co-construire.

« Work In Progress : » : parce que l’on n’aura pas le mot qui correspond en français, pardon.. Ce projet doit être à l’écoute et en veille permanente, qu’elle soit législative ou d’écoute des revendications sociétales. Et évidemment ce sont ces signataires qui font mouvement. Hum.. Le terme français « non figé « , « bougeotte » « travail permanent », non vraiment aucun terme qui fonctionne ? Alors retenons Work in Progress !

« Une culture soutenable » : C’est la raison même pour laquelle nous oeuvrons à travers le projet Rider·e.

Comment et pourquoi est née Rider·e?

Tous les mardis, nous nous réunissons chez Bi:Pole pour débriefer sur les dates qui ont eu lieu le week-end précédent. Les problématiques rencontrées étaient nombreuses et pas moins graves. Et en fin de réunion, nous entendions les équipes de production échanger sur les “hospitality et tech riders” afin de mettre à jour tout type de demande des artistes (catering, boissons, patch son, light, backline etc). Il nous est apparu évident que c’était sur ce document, le Rider, que nous devions nous appuyer pour intégrer d’autres prérequis comme les égalités entre les genres.

Nous avons lancé un groupe de travail en interne. Rider·e est né. Nous avons ensuite ouvert ce groupe de travail à d’autres structures, artistes, organismes de formations et un cabinet d’avocat. Nous avons ensuite livré la charte et la plateforme à destination des professionnel·le·s du secteur culturel. Puis cette force de mobilisation, avec un appel à signataires, afin de fédérer autour du projet pour étendre les points de vue et construire autant de protocoles d’actions que de problématiques rencontrées.

Quelle est la suite de votre démarche ?

Prochaine étape, travailler en région avec les signataires de la charte avec comme entrée d’ateliers les thématiques des fiches pratiques de la plateforme. Puis, l’échelle européenne.

Un ou des coup(s) de cœur sur les questions d’égalité et de diversité qui vous inspirent en ce moment ?

Sans aucun doute l’initiative de PACA Sound Sisters,  à la fois un programme d’accompagnement, d’ateliers et de  d’échanges de pratiques en mixité choisie pour une meilleure inclusion des femmes et minorisé·e·s de genre dans les métiers des musiques actuelles. <3

Et, on oubliera jamais le mentorat WAH! de la FEDELIMA ! 

En savoir plus sur Rider·e

D’autres articles

actualités
Majeur·e·s : rejoignez la communauté !

Majeur·e·s : rejoignez la communauté !

On l’attendait, Shesaid.so France l'a créée ! Et oui, outre la douceur et les premières terrasses ensoleillées, ce printemps 2022 devrait nous offrir la plateforme que les musiques espéraient, celle qui permettra de mieux identifier, référencer, valoriser les...

lire plus
Des news

Recevez notre newsletter

Retrouvez ces informations dans notre newsletter trimestrielle en vous abonnant ci-dessous !